Améliorer l'habitat » Construction » Accompagner la construction avec le numérique
You are currently viewing Accompagner la construction avec le numérique

Accompagner la construction avec le numérique

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Construction

Les investissements dans l’immobilier notamment en ce qui concerne la construction sont en évolution constante dans de nombreux pays tels que la France. Cette évolution se justifierait par la numérisation amorcée et ses divers avantages dans ce domaine. Cependant, comment fonctionne le numérique dans la construction ? Quels en sont les avantages ? Et quels en sont les limites ? On vous fait le point dans cet article.

Comment fonctionne l’accompagnement du numérique dans la construction ?

Le numérique comme accompagnement dans la construction fonctionne suivant deux principaux volets. D’une part, il assure une collaboration fluide entre divers professionnels mobilisés pour la mise en œuvre d’un projet de construction. Pour cela, cette solution dynamique permet de coordonner les efforts de l’architecte, du maître d’ouvrage, de l’ingénieur en construction, etc. pour un résultat harmonisé. D’autre part, le numérique intervient pour garantir le suivi de l’ouvrage une fois livré et en cours d’utilisation.

Pour assurer ce fonctionnement, l’utilisation d’une technologie de conception est indispensable afin d’accéder à une représentation collaborative de l’ouvrage. C’est à ce niveau qu’intervient la modélisation des informations de la construction plus connue sous l’appellation BIM. Il s’agit d’une solution numérique très adoptée par les particuliers et les bureaux d’études tels que BIMSY.

L’utilisation d’un support numérique dans la construction est de plus en plus courante, grâce aux progrès technologiques tels que la modélisation des données du bâtiment. Le BIM permet une plus grande collaboration entre les membres de l’équipe, et peut contribuer à réduire les déchets et à améliorer la sécurité sur les projets de construction. En outre, le BIM peut être utilisée pour générer des estimations des coûts des matériaux et de la main-d’œuvre, ce qui aide les entrepreneurs à respecter leur budget.

Le BIM désigne une méthode de gestion des informations relatives à la construction via une maquette numérique paramétrable. Il s’agit donc d’un processus qui assure les échanges d’information entre les différents professionnels qui interviennent sur le projet. Toutefois, pour son application, le BIM bâtiment requiert l’utilisation d’applications spécialisées conçues pour répondre à ses exigences de divers ordres. On retrouve à cet effet une infinité d’applications architecture BIM qui permettent de conduire de manière pratique un ouvrage en construction (bâtiment ou infrastructure). Le choix de cet outil suit de nombreux critères pour garantir sa conformité avec votre projet.

Quels sont les avantages du numérique dans la construction ?

Le numérique apporte une pléthore d’avantages aux projets de construction où on l’intègre. Il s’agit entre autres de :

La flexibilité des travaux

La numérisation de la construction offre la possibilité de réaliser très tôt des plans de projets de construction à travers des simulations en réalité virtuelle. Dès lors, les différents professionnels chargés du projet doivent tenir compte des prévisions de leurs congénères pour adapter leur intervention.

De même, cela permet au maître d’ouvrage du projet d’avoir un aperçu très proche de la réalité de l’ouvrage qui sera obtenu à la fin des travaux. Des réajustements peuvent donc se faire sur son initiative pour que la construction réponde à ses goûts et besoins.

Le numérique permet donc d’apporter des modifications aux travaux avant et durant la mise en œuvre du projet.

La gestion des risques

La construction digitale avec notamment la technologie BIM management possède un volet d’évaluation des risques lors de la conception d’un projet. Ce dernier permet aux professionnels en charge de dégager chacun à leur niveau les éventuels risques que possède la mise en œuvre du projet. Dès lors, des mesures adéquates sont prises à l’échelle individuelle puis collective pour gérer ces risques et limiter leurs effets sur la construction.

Le gain de temps et d’argent

Il s’agit de l’un des principaux avantages recherchés dans l’accompagnement de la construction avec le numérique. En effet, grâce aux outils de la convention BIM, la planification est au cœur de la mise en œuvre d’un projet de construction. Pour cela, toutes les tâches à réaliser sont anticipées précocement avec le temps requis. Cette démarche permet non seulement de suivre la progression chronologique, mais aussi de prendre de l’avance. Pour ce faire, certaines tâches indépendantes peuvent être réalisées au même moment et le temps imparti pour certaines tâches peut s’avérer beaucoup moins long en pratique. Cela vous permet de prendre de l’avance sur la date de fin prévue pour le projet, mais aussi d’économiser sur les ressources aux jours supplémentaires.

Par ailleurs, le numérique documente tout projet de construction durant tout son cycle de vie et va même jusqu’à la démolition ou l’extension de l’ouvrage. Dès lors, vous êtes épargné de toute démarche supplémentaire avant, pendant ou après le projet pour le documenter. Vous économisez dans ce cas non seulement de l’argent, mais aussi du temps.

La précision de l’ouvrage

Bien que les travaux liés à l’opération de construction soient flexibles avec le numérique, notez qu’ils permettent d’obtenir un ouvrage précis. En effet, les technologies numériques de modélisation de la construction dont principalement le BIM gem, intègrent des outils très précis. Ceux-ci permettent en réalité d’élaborer des perspectives, plans, courbes de qualité supérieure puis de leur garantir un suivi rigoureux durant l’exécution.

Quels sont les limites du numérique dans la construction ?

Outre ses nombreux avantages, le numérique possède des limites dans la construction. Tout d’abord, pour optimiser à la fois le coût global d’un ouvrage et le temps utilisé pour le construire, la charge de travail peut s’avérer lourde. Cela peut très vite créer un problème de surmenage ou de démotivation des concernés.

Ensuite, introduire le numérique dans un projet de construction n’est pas toujours accessible à tous. En effet, les logiciels de modélisation BIM manager par exemple qui sont performants ne sont pas gratuits.  De plus, il faut former les différents travailleurs pour une utilisation optimale.